7 activités insolites à faire sur Paname

petite ceinture paris
Une petite pause ?
  • Simuler un vol en avion

Vous êtes balayeur à Roissy mais vous avez toujours rêvé de vous mettre dans la peau d’un commandant de bord ? Le simulateur de vol vous permettra de ressentir le frisson de la prise en main d’un Boeing 737-800. Situé Quai d’Austerlitz, flightexperience propose ce type de prestations somme toute insolite. D’autres entreprises offrent ce type de prestation comme à l’aéroport de Pontoise. Des simulateurs très réalistes et divertissants.

  • Traverser Paris en Aviron

Oui la Seine est dégueulasse mais ce n’est pas pour cela qu’on la renie. La seine, c’est ce fleuve victime de la modernité, l’oncle grabataire qui a un peu trop bu à Noël. Toujours est-il qu’il est possible de faire des sports nautiques à Paris grâce à elle avec le frisson du risque, celui d’attraper une maladie du 14ème siècle. Dans le 19eme arrondissement, un club nautique propose aviron et monoski. En septembre, une parade traverse tout Paris en Aviron, un moment privilégié qui coûte une petite fortune.

  • Un footing sur la ligne de la petite ceinture

Clip de rap, graffiti, barbecue, les jeunes Parisiens ont déjà commencé à investir cette ligne de chemin de fer fermée depuis plus de 20 ans. Pour cause, le décor apocalyptique est bien plus reposant que l’overdose de signalisation rencontrée dans la capitale. Attention cependant à bien choisir les parties déclassées de la voie ferroviaire. Paradisiaque pour les amateurs de décadence.

  • Assister à une séance au tribunal de grande instance

Au Palais de Justice de Paris, il est possible d’être le spectateur d’une comparution immédiate. Que ce soit pour se préparer, jouir de sa perversité ou pour se faire une idée de la vraie justice, l’expérience est enrichissante. Le « court central » ? Les assises bien évidemment..

  • S’envoyer une escort aux chandelles

Il pleut, les monuments vous ennuient, les Parisiens sont difficiles à vivre. La solution réside peut-être dans le fait de solliciter une escort girl pour être accompagné dans le plus grand club libertin de Paris : les chandelles et ses stars de la télé s’essayant à la levrette. Que du bonheur pour les célibataires préférant la call-girl de luxe que les restaurants sans âmes…

  • L’art contemporain

Manzoni vend des boîtes d’excréments pour expliquer que l’art c’est de la merde. Au-delà de la performance artistique, l’art est aujourd’hui une histoire de concept. Les « Deux Plateaux » de Daniel Buren est une œuvre d’art qui symbolise la décadence qu’évoque Michel Onfray dans son dernier livre. Sa reste malgré tout sympathique d’analyser l’arnaque sur place en rêvant, nous aussi, de trouver cette idée d’escroc pour s’enrichir..

  • Un déjeuner à la coupole du printemps

Maison de luxe, la coupole du printemps possède un restaurant gastronomique absolument fascinant qui pourra vous donner le vertige. Son dôme moderne n’a rien à envier au panthéon de Rome sur le plan de la taille et de la performance architecturale. Vraiment sympa..

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*